Nos engagements

Lutter contre le changement climatique

1. Créer une Maison de l’écologie pour sensibiliser et accompagner :

Pôle d’information et d’accompagnement sur toutes les questions écologiques(gestions des déchets, recyclage, lutte contre la précarité énergétique…),

Actions ludiques éco-environnementales par un animateur de la Maison de l’écologie (lutte contre le gaspillage, végétalisation participative, ateliers de réparation…).

2. Développer la place de la nature à Courbevoie :

Mise en place d’îlots de fraîcheur et de réservoirs de biodiversité dans l’espace public par la végétalisation en pleine terre et l’irrigation naturelle des parcs, rues, places et cours de récréation.

3. Aller vers la neutralité carbone :

Avoir des trottoirs d’une largeur minimale de 1,4 à 2 mètres, hors mobilier urbain, pour faciliter les déplacements,

Plan vélo : aménager de nouvelles pistes cyclables, créer de nouveaux stationnements sécurisés et former au vélo dès le plus jeune âge.

4. Mettre en place une administration éco-responsable dans sa gestion interne

Promouvoir la sobriété et l’efficacité énergétiques en augmentant la part des énergies renouvelables et locales dans les bâtiments et éclairages publics (écoles, crèches, stades…),

Villes jumelées : développer des partenariats écologiques avec d’autres villes en organisant, par exemple, des jumelages avec des villes rurales d’Ile-de-France (aide à la vente de produits locaux et accueil des jeunes Courbevoisien.ne.s pour des stages de découverte à la ferme).

5. Mutualiser, au niveau de l’échelon intercommunal, les moyens pour lutter contre le changement climatique :

Organiser une COP à l’échelle de Paris Ouest la Défense (POLD) et la Métropole du Grand Paris,

Proposer un réseau complémentaire de bus avec les villes voisines afin de desservir les quartiers et équipements entre eux,

Promouvoir la continuité cyclable intercommunale dans l’objectif du Réseau Express Vélo Régional.

Répondre à l’urgence sociale et environnementale

1. Réduire les inégalités sociales :

Ouvrir un Centre Municipal de Santé polyvalent ouvert à tou.te.s en lien avec l’hôpital de Courbevoie-Neuilly et le Planning Familial,

Créer un Pass loisirs-sports-culture pour tou.te.s en appliquant des critères de revenus et augmenter les subventions des associations accordant des tarifs selon le quotient familial,

Mettre en place le minimum social garanti pour les personnes en situation de handicap.

2. Faire du logement une politique de justice sociale et environnementale :

Garantir 30% de logements sociaux dont 5% pour les logements d’urgence, répartis dans la ville, pour les classes populaires et moyennes et appliquer l’encadrement des loyers pour tou.te.s,

Accompagner l’habitat participatif et végétaliser le bâti, notamment les toitures et façades via le Plan Local d’Urbanisme,

Accompagner les propriétaires courbevoisien.ne.s dans la rénovation de leur logement (accessibilité, rénovation thermique…),

Rétablir le taux de 100% de logements accessibles aux personnes à mobilité réduite dans les constructions et rénovations.

3. Fournir des services certifiés développement durable à la population :

Accélérer la transition alimentaire : 50 % de bio dans les cantines et augmenter la part de l’approvisionnement local,

Mutualiser les achats éco-responsables de denrées à l’échelle métropolitaine pour allier bio et local dans la restauration collective,

Proposer des menus végétariens en option systématique (voire végane parfois) dans la restauration communale et pratiquer le zéro plastique,

Participer à l’amélioration de la qualité de l’air et prévention de l’exposition des publics fragiles à la pollution atmosphérique grâce à des équipements adaptés et la maintenance des bâtiments communaux accueillant du public.

4. Promouvoir l’égalité des chances :

Créer un contrat « Courbevoie Réussite » destiné aux Courbevoisien.ne.s de 16-30 ans ou en grande précarité avec aide financière et proposer un accompagnement individualisé durant tout le projet en contrepartie de l’organisation ou de la participation à une initiative citoyenne,

Implanter des maisons de la jeunesse dans tous les quartiers (aide aux devoirs, révisions, citoyenneté, jeux…) dont l’esplanade Nord, avec extension des horaires et mise à disposition des équipements publics inoccupés.

Redynamiser la vie urbaine et citoyenne

1. Rendre la ville plus inclusive et plus vivable pour toutes et tous :

Soutenir l’indépendance et les projets de vie des personnes handicapées en dehors des institutions socio-médicales,

Sanctionner les entreprises qui ne respectent pas les arrêtés de lutte contre le bruit et sensibiliser les acteurs institutionnels à la problématique de pollution sonore en lien avec l’agence BruitParif. Amortir le bruit par la végétalisation de la ville,

Se réapproprier le Centre Événementiel pour permettre aux habitants d’utiliser ses espaces pour la pratique artistique (studio de musique, salle de danse, scènes libres d’improvisation, exposition spontanée…),

Organiser durant un week-end un festival de rue avec piétonisation des cœurs de quartiers et permettre aux familles Courbevoisien.ne.s de se promener en toute sécurité pour rendre la ville plus conviviale,

Rendre l’espace public aux habitants avec implantation de bancs, de mobilier urbain et réflexion sur la création de trouées pour connecter les quartiers enclavés,

Animer les bords de Seine avec des points de restauration éphémères, des concerts en été et des activités ludiques tout en respectant la tranquillité des riverains.

2. Se réapproprier Charras :

Faire de la dalle un lieu de vie et de biodiversité en augmentant la végétation et en aménageant un site d’agriculture urbaine,

Implanter la Maison de l’écologie dans le centre Charras avec des lieux de vie communs : repair café, épicerie solidaire, café solidaire, bricothèque, textilerie, fab lab, ludothèque. Installation d’une Antenne Ressourcerie incluant un centre de dépannage. Création de « dépôts-ventes » ou lieux de dons,

Faire de Charras et de sa dalle un point de passage sur le « circulaire vert » (cheminement piétons, vélos entre La Défense, Gambetta, Charras, la dalle Molière et Neuilly, via une passerelle piétons sur la Seine).

3. Contribuer activement à l’éducation et au développement de nos enfants :

Lutter contre l’échec scolaire, développer le soutien scolaire pendant les après- midis sans école (mercredi et vendredi) en partenariat avec le VAL, les établissements scolaires et les associations dédiées,

Instaurer un service municipal consacré à l’orientation scolaire, à l’accès aux stages obligatoires en entreprise et à l’emploi, en partenariat avec les firmes implantées sur la commune dont celles du quartier d’affaires de La Défense,

Rendre accessible la pratique du sport à toutes les bourses et créer les conditions pour que tous les enfants puissent partir en vacances.

4. Redonner la parole aux citoyen.ne.s :

Créer une Agora ouverte à l’ensemble des citoyen.ne.s, associations, syndicats, partis politiques qui pourront y organiser des évènements,

Organiser un référendum si une pétition sur un projet municipal recueille 10% du corps électoral,

Doter les conseils de quartiers de budgets propres et renforcer leur pouvoir,

Faire entrer plus de citoyen.ne.s dans la composition des conseils de quartier,

Rendre transparents les critères d’attribution et ouvrir les Commissions d’attribution (logements, crèches…) aux citoyens.

5. Respecter la condition animale :

Créer une délégation « condition animale » pour que le respect de la biodiversité soit au coeur de l’action municipale (continuité de la biodiversité : trames bleue, verte et noire),

Créer des terrains de loisirs pour les animaux,

Favoriser un réseau vétérinaire pour les animaux errants (familles d’accueil, campagne estivale de lutte contre les abandons).

6. Sécurité et prévention

Lutter contre les incivilités (dépôts d’ordures sauvages, bruits nocturnes et diurnes, stationnement dangereux, jets de mégots…) via 2 axes :

  • un volet préventif et éducatif s’appuyant sur les acteurs concernés, en organisant des événements locaux (Conseil municipal des Jeunes, maillage scolaire, festival atmosphère…),
  • un volet répressif via des dispositifs existants (vidéo-verbalisation) ou le renforcement de la police municipale, visible de tou.te.s permettant de renforcer le sentiment de sécurité,

Organiser une brigade municipale à vélo pour plus de proximité avec les habitant.e.s,

Ouvrir un poste de chargé de mission « violences faites aux femmes, aux familles et aux minorités »,

Améliorer la sécurité en bord de Seine sur les quais, pour les enfants notamment,

Créer un réseau de lieux dont le personnel sera formé pour mettre à l’abri des personnes en situation de danger. Ce réseau sera connu du grand public par la labellisation « lieu de confiance ».